Salle de presse

Publication d'un nouveau RNSM le 1er avril 2018

février 28, 2018

Le nouveau RNSM sera publié le 1er avril 2018. Toutefois, les changements relatifs aux AIM n’entreront en vigueur que le 1er décembre 2018. Pendant la période de transition, les deux versions du RNSM (la version actuelle et la version qui sera publiée le 1er avril) seront valides.

L'ANAC prie instamment le gouvernement de reporter la mise en oeuvre du SIMDUT 2015 pour l'industrie de l'alimentation du bétail

février 28, 2018

L'ANAC a demandé à plusieurs reprises des éclaircissements sur les principaux changements et exemptions; cependant, nous avons reçu peu de réponses et de nombreuses questions fondamentales demeurent sans réponse. Il existe donc peu de renseignements supplémentaires sur la conformité des aliments pour les membres depuis la publication, en mai 2017, des directives spécifiques à l'industrie de l'ANAC (PDF). 

L'ANAC participe à des rencontres internationales

octobre 31, 2017

Au début d’octobre, Melissa Dumont, directrice exécutive de l’ANAC, a participé à la 16e rencontre annuelle conjointe présentée par l’IFIF et la FAO. La résistance aux antimicrobiens, la viabilité de l’environnement et la présence de contaminants dans les aliments pour les animaux étaient au programme de la rencontre. 

Santé Canada publie la consultation sur les changements touchant les antimicrobiens

août 18, 2017

La résistance aux antimicrobiens et la perte potentielle de l'efficacité des antimicrobiens à utiliser, en particulier dans la médecine humaine, est une question hautement prioritaire qui influe sur la réglementation et la politique au Canada et dans le monde. Depuis un certain temps, l’ANAC communique à ses membres les changements prévus à l’utilisation d'antimicrobiens médicalement importants (AMI) pour le bétail. Le 5 juillet, Santé Canada a lancé officiellement sa consultation concernant ce changement de politique.

Occasions de travailler avec Vétérinaires sans frontières

août 18, 2017

Vétérinaires sans frontières (VSF) a approché l’ANAC pour promouvoir certaines de ses opportunités à l'étranger. VSF travaille avec les communautés au Canada et à l'étranger à promouvoir la santé animale, la gestion du bétail et autres questions connexes. VSF est à la recherche d’experts en santé animale et gestion du bétail intéressés à collaborer avec leurs partenaires étrangers dans la promotion de la santé animale, du développement des moyens de subsistance et du renforcement global des capacités. Les stages varient d'un mois à un an (flexibles) et la plupart des coûts sont couverts par VSF.

Inscrivez-vous au nouveau cours de mise en œuvre ProQualité/HACCP

juin 23, 2017

L’ANAC est devenue partenaire avec NSF International (anciennement Guelph Food Technology Centre) pour élaborer un nouveau cours de salubrité des aliments du bétail sur le Web. Adapté aux dangers que présente l’industrie des aliments du bétail, le cours est conçu pour les personnes qui ne connaissent pas le système HACCP à comprendre les grands principes requis pour implanter le système HACCP et les contrôles préventifs dans leurs installations. Le cours interactif (en anglais) sera offert dans une série de webinaires de quatre demi-journées, en septembre et octobre, et permettra aux participants de pratiquer de nouveaux concepts entre les sessions. La participation active à toutes les quatre sessions est obligatoire pour obtenir le certificat final. Le cours sera limité aux 25 premiers inscrits. On donnera peut-être d’autres cours au printemps 2018, incluant un cours en français, si assez de gens se montrent intéressés.

 

Publication du Programme de certification des bovins exempts de bêta-agonistes pour les exportations en Chine

avril 30, 2017

En novembre 2016, l’ANAC adressait un bulletin spécial à tous les membres concernant le Programme canadien de certification des bovins exempts de bêta-agonistes, élaboré par le Conseil des Viandes du Canada (CVC) et conçu pour répondre aux exigences sur l’exportation de bœuf en Chine. À l’époque, le programme exigeait que les producteurs de céréales fourragères garantissent, par écrit, qu’elles étaient exemptes de bêta-agonistes, ce qui était contraire au Règlement de 1983 sur les aliments du bétail canadien et auquel ne pouvaient donc pas adhérer l’industrie canadienne de l’alimentation animale.

Global Feed LCA Institute lancé le site Web d’analyse du cycle de vie

avril 28, 2017

L’ANAC est fière d’être membre du Global Feed LCA Institute (GFLI), une initiative de l’industrie de l’alimentation animale qui établit un partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Partenariat pour l’évaluation et la performance environnementale de l’élevage (LEAP). Ce projet soutient les pratiques de suivi de gestion environnementale de l’industrie de l’alimentation animale en fournissant des mesures d’analyse mondiales et cohérentes pour le cycle de vie (ACV) d’aliments dans le cadre d’une production durable.

 

L’ANAC publie une directive sur le SGH pour l’industrie de l’alimentation animale

avril 28, 2017

Comme le rapportait le bulletin de janvier/février, l’ANAC élabore une orientation pour l’industrie afin d’aider les intervenants de l’alimentation animale à se conformer au nouveau Règlement sur les produits dangereux (ou SIMDUT 2015), qui entrera en vigueur le 1er juin 2017. Le nouveau règlement vise à aligner la classification et l’étiquetage des produits dangereux avec celle du système américain OSHA Hazard Communication System (HCS 2012) et du Système général harmonisé (SGH) de classification et d’étiquetage des produits chimiques.

 

Clarification sur l’application du tableau 4 aux aliments prescrits par ordonnance

février 28, 2017

En mai 2016, l’ACIA publiait une circulaire intitulée « Précisions sur les pouvoirs de réglementation liés à l’application du tableau 4 aux aliments prescrits par ordonnance ». La circulaire a été publiée afin de répondre à plusieurs inspecteurs qui demandaient si les aliments du bétail fabriqués sous ordonnance vétérinaire doivent rencontrer les garanties du tableau 4 pour les nutriments. Cette question intéresse particulièrement le Québec, où tous les aliments médicamentés requièrent l’ordonnance d’un vétérinaire.