Article

Publication du Programme de certification des bovins exempts de bêta-agonistes pour les exportations en Chine

avril 30, 2017

En novembre 2016, l’ANAC adressait un bulletin spécial à tous les membres concernant le Programme canadien de certification des bovins exempts de bêta-agonistes, élaboré par le Conseil des Viandes du Canada (CVC) et conçu pour répondre aux exigences sur l’exportation de bœuf en Chine. À l’époque, le programme exigeait que les producteurs de céréales fourragères garantissent, par écrit, qu’elles étaient exemptes de bêta-agonistes, ce qui était contraire au Règlement de 1983 sur les aliments du bétail canadien et auquel ne pouvaient donc pas adhérer l’industrie canadienne de l’alimentation animale.

Le CVC a mis à jour le programme pour s’assurer que les exigences apparaissant dans la section des aliments pour animaux puissent être rencontrées légalement par l’industrie des aliments pour animaux. Le programme a été soumis à la Chine, à titre de nouveau programme canadien d’exportation de bœuf. L’ACIA a publié le programme dans son site Web, vers la fin d’avril, et a commencé à l’utiliser pour émettre des certificats d’exportation de bœuf en Chine.

Le programme mis à jour déclare que « Les fournisseurs approuvés d’aliments et d’ingrédients d’aliments pour animaux sont des fabricants d’aliments pour animaux de consommation ou points de vente ayant fourni au parc d’engraissement un document signé sur lequel apparaît la déclaration suivante : “ La documentation appropriée est conservée à toutes les phases de production afin d’assurer que les aliments utilisés dans le Programme canadien de certification des bovins exempts de bêta-agonistes n’ont pas été en contact avec des bêta-agonistes. ” » Le programme définit les bêta-agonistes comme du chlorhydrate de ractopamine et du chlorhydrate de zilpatérol seulement. Ce programme n’est pas obligatoire pour les fabricants d’aliments pour animaux de consommation et la participation au programme devra reposer sur des décisions commerciales individuelles.

Au contraire du Programme canadien de certification des porcs exempts de ractopamine, on ne croit pas que tous les producteurs de bovins s’inscriront au programme des bovins exempts de bêta-agonistes. Seulement certains abattoirs exportent leurs produits en Chine; ce seront eux qui demanderont à leurs fournisseurs de bétail de s’inscrire au programme. Le marché du bœuf canadien est toujours étroitement lié au marché américain et, par conséquent, on s’attend à ce que la ractopamine (Optaflexx) continue d’être utilisée par la majorité des parcs d’engraissement.

Le Programme canadien de certification des bovins exempts de bêta-agonistes se trouve au site Web de l’ACIA, à : http://www.inspection.gc.ca/food/meat-and-poultry-products/manual-of-procedures/chapter-11/annex-v/eng/1491926348345/1491926349115